La préparation à la performance sportive se résume trop souvent à une gestion quantitative de la charge d’entraînement, parfois à la limite de ce que peut supporter l’organisme humain, ce qui peut entraîner des dérives comportementales très dommageables. Une approche qualitative incluant le développement d’habiletés mentales constitue une alternative à ces dérives. Mais dans le domaine de la préparation psychologique à la performance, beaucoup d’approches ne reposent sur aucune base scientifique.

Une des missions importantes de toute université est de promouvoir par la recherche et par la formation à la recherche des pratiques professionnelles scientifiquement fondées et respectueuses de l’intégrité physique et psychologique des personnes. La recherche en psychologie du sport s’intéresse majoritairement aux rôles de facteurs psychologiques considérés isolément ou en nombre restreint. Les sciences de la complexité proposent une alternative à cela, en considérant les phénomènes psychologiques comme émergeant de nombreux facteurs tissant entre eux des interactions complexes et mouvantes.

La Chaire de psychologie du sport de la Fondation de l’Université de Montpellier s’inscrit dans cette perspective en promouvant une approche scientifiquement fondée de la préparation psychologique à la performance capable d’appréhender le comportement humain – et du sportif – dans sa complexité. A cette fin, elle soutient les recherches basées sur les sciences de la complexité ainsi que la diffusion des connaissances qu’elles produisent auprès des professionnels et futurs professionnels de la préparation à la performance. Les actions de la Chaire de psychologie du sport consistent alors à soutenir humainement et matériellement la réalisation de telles recherches, le partage des connaissances produites via l’organisation de manifestations scientifiques ou de vulgarisation scientifique, et la participation des acteurs et des publics visés à ces manifestations.